Who is Theiram

Beautiful Bastard & co

Je ne suis pas pour les revues sur les livres. Ni pour celle sur les films ou les series télévisées. J’ai l’impression que c’est du spoil. Et pour moi le Spoil est un crime. Mais bon, certaines personnes en ressentent l’utilité. Ça les aide à choisir. Alors j’ai décidé de m’y mettre moi aussi. Donc voilà c’est parti pour la première.


On ne juge pas un livre à sa couverture c’est ce qu’on dit. Certains d’entre nous s’en contentent pourtant. Ils voient la couverture, elle leur tape à l’œil et ils ne cherchent pas plus loin. Mais parfois, elle n’est pas suffisante ou au contraire elle attise trop notre curiosité. C’est ce qui s’est passé la première fois que j’ai tenu Beautiful Bastard dans mes mains. La couverture à attisée ma curiosité, et le résumé à fini par me convaincre de l’embarquer avec moi. Evidemment je suis passée par la caisse avant de sortir, ça va de soi. La seule chose que je reproche à ces livres, c’est l’absence d’avertissement à l’arrière. Un truc du style « interdit aux moins de 18 ans » ou « Ne pas lire pour la première à côté d’une mamie dans un train ».

Vous l’aurez donc compris, la première fois que j’ai ouvert ses pages j’étais dans un train. Tout allait très bien, je lisais ça avec une facilité déconcertante, jusqu’à ce que les détailles de leur intimité commencent à devenir vraiment très intimes, voir obscènes. C’est là que l’absence d’avertissement à commencer à se faire sentir. Et là je me suis dis « Oh dios mios, Marie tu lis un porno ! Tu lis un porno dans un train à côté d’une mamie et elle va le savoir. Parce que ton visage ne cache rien de tes émotions. Cauchemars ! Est-ce que tous les passagers du train vont eux aussi le remarquer ?! » A l’époque je ne savais même pas qu’il était possible de « lire du porno », après quoi j’ai découvert que c’était bien plus commun que je ne le pensais et que cela portait le nom de « littérature érotique ». C’est tout de suite beaucoup plus classe, on se sent moins coupable après.

J’ai poursuivi ma lecture, en tournant ses pages sans m’en rendre compte jusqu’à ce que j’arrive à la fin. Et là ça a été la déception… Parce que la suite n’était pas encore sortie !


Pour ceux qui le souhaitent, je vous fais un petit résumé très concis de cette histoire, mais uniquement du premier tome de cette saga pour ne pas vous spoiler la suite :

Une jeune femme Chloé est la secrétaire d’un homme Bennett qui est tout simplement imbuvable avec elle. Il est macho, misogyne, imbu de lui-même et toujours entrain de râler. Mais ce pauvre Bennett à en face de lui une femme du 21ème siècle qui ne va certainement pas laisser un homme la rabaisser. Les deux se livrent donc une guerre sans merci au boulot (bonjour l’ambiance de travail).

Donc BIENVENUE dans cette nouvelle ère où les femmes conquièrent du haut de talon de plus de 10 cm ! Je n’en dirais pas plus parce que vous vous doutez de la suite. Et malgré cela, vous allez quand même le lire. Parce que vous voulez voir cette femme dominer cette homme  ! Et cet homme tomber flancher pour les beaux yeux d’une femme.


Cette saga est constituée de 5 livres principaux et 5 livres intermédiaires. Les livres principaux mettant en avant deux personnages principaux sur le début de leur relation. Les livres intermédiaires quant à eux permettent de prendre des nouvelles des personnages. Chaque livre principal est écrit sur le même schémas. Alors certes, ils en deviennent prévisibles mais bon ça reste quand même un plaisir de les lires.


Cette saga est pleine d’humour, de pleurs, de disputes et de sexe ! Mais surtout elle est pleine d’amour, encore et toujours de l’amour. Ce sentiment que tout le monde envie, cherche et adore.

Beautiful Bastard a été une révélation pour moi. Même si finalement aujourd’hui en relisant son résumé je comprend que l’histoire est prévisible, elle reste un vrai plaisir à lire. Je sais que comparativement à ce qui se fait sur le marché aujourd'hui, ces histoires peuvent être en déca des autres. Mais il n'empêche que ce sont les premières que j'ai lu et qui m'ont fait adoré ce genre littéraire

Ces histoires me permettent de croire en l’amour, en l’amitié et au destin pendant quelques temps, le temps qu’il me faut pour tourner ces pages. Et même si elles sont totalement édulcorées, elles me donnent la foi de croire que de belles choses peuvent arrivées à n’importe qui, quand on s’y attend le moins et qu’une personne, une seule, peut changer tout notre monde. 

0


Commentaires